TOUJOURS EN MOUVEMENT IL DÉFIE LES OBSTACLES

Profil

Louis Donval , débute une formation d’artiste dramatique en 1986 au Cours Simon sous la direction de Rosine MARGAT. Il poursuit sa formation sous la direction de Jean Pierre JACOVELLA au Cours Florent, puis sous la direction de Jacqueline DUC, de Jack GARFEIN.
Il ne cessera de se perfectionner à travers de nombreux trainings d’acteur sous la direction de Jean Marc ESPINOZA, Jacques BLANCHARD, Damien ACOCA, Jack WALTZER, Patricia STERLIN, Lionel PELLERIN.

Au cinéma Il interprétera de Nombreux rôles dont celui de directeur de collège,dans Chemin de Traverse d’Emmanuel Poirier dans une scène avec Sergi LOPEZ, de gardien d’immeuble dans « La crim » –Derrière le miroir réalisé par Dominique GUILLOT dans une scène avec Morine DOR ; celui de Nacho dans 13 Zameti de Gélo BABLUANI, etc.
Tout récemment dans Article 23 Long métrage de jean Pierre DELEPINE, il interprète Monsieur COURTOIS – 1ère scène du film. avec pour partenaire Alexandra BENSIMON
le Rôle de Directeur de l’ORTF dans « Après mai » d’Olivier ASSAYAS (Prix du meilleur scénario à la 69ème MOSTRA de Venise); le serveur dans « La grande peinture » de Laurent HEYNEMANN.
Par ailleurs il a interpréta des rôles dans de nombreux courts métrages dont des 1ers rôles. Allant du commissaire,du fermier, d’aristocrate, en passant par l’illusionniste, l’homme politique, le SDF, etc…

Au théâtre, il a joué M.Chouillou dans On purge Bébé G. FEYDEAU, m.e.s. J. DUC  à Ville d’Avray,
Nioukine dans Les Méfaits du tabac de A. TCHEKHOV en français et en Breton (Il est nommé au titre de meilleur comédien dans le cadre du festival « Du man du sé » initié par France 3 Rennes de création en langue bretonne en 1998, Monsieur Badin  dans Monsieur Badin de COURTELINE, m.e.s. de Sandra LOVISA à Pavillon S/Bois,L’oncle dans Ubu enchaîné de JARRY, m.e.s. Juliette DA COSTA au Théâtre du  Proscénium Paris, Forbas dans Œdipe  de CORNEILLE, m.e.s. Sylvain LEDDA ,Le veilleur dans  Vous qui habitez le temps de V Novarina, m.e.s. Nasser TALAOUBRID à Gare au théâtre de Vitry sur Seine, Le commandant dans Le Chemin et la vie de Louis RACHOU, m.e.s. Gilles RICHALET au Théâtre de l’Ile St-Denis, Le Légat du pape dans La Controverse de Valladolid, m.e.s. Yannick PARAT au théâtre Rutebeuf à  Clichy sous bois.
Par ailleurs son « chemin de traverse » L’aura amené à connaître les milieux paysan, d’assistant de service social, de l’informatique, juridique, fonctionnaire…